Les bonnes résolutions

Ecrit par Antoine BIOY le 05 janvier 2024

Les bonnes résolutions

Par 

A l’occasion des voeux de début d’année, alors que j’allais reprendre mes consultations, une question a émergée : comment accueillir les bonnes résolutions des patients ? Ainsi formulée, la question peut paraître surprenante, alors je l’explicite un peu. Les bonnes résolutions de rentrée sont comme un rituel un peu suranné : le passage vers la nouvelle année est l’occasion de planifier des actions dont le but est de changer quelque chose dans son existence. Et il faut bien l’avouer, ces bonnes résolutions relèvent souvent de l’incantation au destin pour gagner en qualité de vie, en qualité de sentiment, ou d’opulence : « être plus heureux », « gagner au loto », « être plus serein », « ne plus avoir de soucis au travail », « perdre 10 kilos avant le printemps », « refaire du vélo d’appartement » (qui, avec le temps, est devenu un simple porte-vêtements), etc. Mais si l’on y réfléchit un peu, les bonnes résolutions ne sont pas si éloignées des demandes des patients lorsqu’on les rencontre pour la première fois : arrêter en une séance un tabagisme de 30 ans ; ne plus faire ces crises d’angoisses présentes depuis plus de 5 ans ; ne rien ressentir avec l’hypnose lors d’une ponction lombaire alors que l’on est déjà à la 3ème tentative chez un patient paniqué ; etc.

 

Existerait-il une façon de coupler ces demandes particulières avec le principe des bonnes résolution de début d’année ? Essayons!

Je vous propose de faire un petit jeu avec vos patients et de leur demander de formuler une bonne résolution de rentrée, en lien avec leur problème. 

Et comme ce début d’année est un peu magique, ils ont le droit de tout vouloir, de tout exiger ! La consigne pourrait être inspirée de celle-ci : « c’est le début de l’année et nous avons échangé nos voeux. Mais vous le savez, janvier, c’est aussi le mois des bonnes résolutions! Vous voyez, ça vous fait un peu sourire, comme moi d’ailleurs! Mais on pourrait peut-être jouer un peu sérieusement avec cela, qu’en pensez-vous? Vous êtes d’accord pour voir? Très bien. Alors, dites moi une bonne résolution que vous formulez pour vous même en lien avec votre difficulté actuelle, celle pour laquelle je suis à vos côtés pour vous aider ». 

La consigne pour le praticien est ici de tout accepter : plus on est dans le magique, l’irréaliste, l’incantatoire, et mieux cela sera. 

"Que les TOCs s’évanouissent en une nuit, que la douleur disparaisse en un souffle, que les acouphènes se taisent sans même que l’on s’en rende compte, que la zen attitude envahisse à chaque moment pour l’instant stressant, etc. "

Une fois la bonne résolution formulée, il est simple de poursuivre : « super, j’aimerai tellement que vous puissiez vivre cela. Mais ma volonté et la vôtre risque de ne pas suffire vraiment, vous savez ce qu’il devient d’habitude des bonnes résolutions ? » (glissez un clin d’oeil rieur si cela vous semble approprié). « Alors on va aider un peu ce que vous souhaitez pour que cela devienne une vraie bonne résolution réussie... Quel petit quelque chose du quotidien pourriez-vous faire pour que votre corps ait envie d’aller vers cet objectif de vie pour cette année? » (à la place de corps vous pouvez utiliser le terme qui renvoie à ce avec quoi vous travaillez d’ordinaire, par exemple l’inconscient). 

L’acte ou l’effort envisagé doit être présenté comme un peu agréable, drôle, festif, car en lien avec un moment joyeux de passage d’une année révolue à la suivante. Par exemple, tous les matins, trouver une façon de s’étirer comme si le problème n’existait plus. Ou bien encore, trouver la meilleure grimace à faire à son problème tous les soirs devant la glace qui marque qu’une journée de vie en plus vient de s’écouler, malgré tout. Evidemment, l’acte choisie peut aussi être plus pratico-pratique comme le fait de reprendre la marche un peu tous les jours ; et dans ce cas, un petit plus pourrait être trouvé : le faire avec deux modèles de chaussure identiques mais de couleur différente, par exemple, ou simplement sourire tranquillement tout le long du trajet. En fait, aller chercher du plaisir et de la joie, en plus de l’effort ! Ce jeu a pour but de cadrer ou recadrer la demande des patients. La dimension ludique est là pour faciliter le recours à l’action, à faciliter le fameux « premier pas à faire » parfois si compliqué à obtenir.

Et l’hypnose me direz-vous?

Et bien, lorsque la personne a décidé de son acte qui va favoriser sa bonne résolution, on lui propose un temps en hypnose pour bien ancrer cela. Lors de la séance, on s’inspire de la technique du secret d’Erickson, que Daniel Goldschmidt explicite dans l’ouvrage que nous avons coordonné ensemble « Comprendre et maîtriser l’hypnose profonde » (éditions Dunod, 2022). 

Durant la phase de travail hypnotique, après avoir approfondi la transe, on s’adresse directement à l’inconscient du sujet (un équivalent de son thérapeute intérieur pour dire les choses métaphoriquement). On lui explique que l’on est en début d’année, que l’on a fait un jeu particulier avec le patient qui consiste à dire vraiment ce que l’on souhaite sous la forme d’une bonne résolution. On lui dit ce que le patient souhaite, et ce que cela permettrait d’obtenir ou de changer. On lui dit que l’on souhaite sa coopération ; autrement dit on fait alliance avec cet inconscient avec « ferveur et admiration » nous dit Daniel dans l’ouvrage. Autrement dit, on s’adresse à l’inconscient comme à un être de toute puissance, qui peut ce côté « magique » que l’on recherche : que la patient avance sans avoir besoin de savoir comment il a fait pour avancer.

 Demandez simplement une réponse idéomotrice (un mouvement automatique de la main, par exemple) afin que l’inconscient vous dise qu’il a mis en place ce qu’il y avait à mettre en place, à l’abri d la conscience, pour que cela fonctionne et qu’une dynamique s’installe. Et puis vous terminez la séance d’hypnose simplement ; convenez d’une tâche que le patient doit mener (nous en parlions un peu plus haut) et c’est tout !

Mais à propos, et vous, que pourriez-vous vous souhaiter pour cette nouvelle année?


Enfin la nouvelle année ! 

Une période de renouveau est toujours un moment précieux, qui ouvre vers de nouveaux horizons. A nous de nous donner les moyens de les atteindre ! 


Concernant le développement de vos talents hypnotiques, Ipnosia est là pour vous accompagner afin que ces horizons puissent être rejoints du mieux possible, en alliant la solidité des apports de la science à la richesse de la créativité clinique et pédagogique. Et nous vous réservons pour cette année 2024 de nouveaux rendez-vous et des réalisations innovantes qui seront dévoilés peu à peu. 


Et pour nous retrouver "de visu" et échanger avec (presque) toute l'équipe, nous vous informons que nous serons au forum CFHTB de Bordeaux, du 15 au 18 mai. Passez nous voir !

Bonne d'année à tous ! 

Tags

Le Blog d'Ipnosia

Véritable média à la croisée des chemins entre actualité spécialisée, infos pratiques, démonstrations et exercices, le Blog d'Ipnosia pose un regard scientifique et pertinent sur les pratiques Intégratives dans le domaine de la santé telle que l'hypnose, la méditation ou encore les TCC.